Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Soirées d’été

28 juin Toute la journée

Du 12 juin au 3 juillet 2022


Restitution des ateliers du Théâtre de l’Usine

Programme des soirées d’été

Dimanche 12 juin

Atelier d’études Théâtrales dirigé par Alain Gueneau

Cet atelier de recherches, créé et dirigé par Hubert JAPPELLE jusqu’à son décès en novembre 2020 et animé désormais par Alain Gueneau, s’adresse à des comédiens déjà professionnels ou en passe de le devenir, ainsi qu’à des amateurs chevronnés. Ils vous présentent un choix de scènes du répertoire travaillées au cours de l’année écoulée.


Informations pratiques

Au Théâtre de l’Usine

Dimanche 12 juin à 16h

Vendredi 17 et samedi 18 juin à 21h

Dimanche 26 juin à 16h

Mardi 28 et mercredi 29 juin à 21h

Dimanche 19 juin et 3 juillet à 17h et 20h

Tarif plein : 7 €

Tarif -12 ans : 4 €

Tarif gratuit -7 ans

Réservation au : 01 30 37 01 11

Règlement uniquement en chèque ou espèces

Théâtre de l’usine

33 chemin d'Andrésy
Eragny-Sur-Oise, 95610 France
+ Google Map
01 30 37 01 11

Vendredi 17 et samedi 18 juin ANNLUER

Atelier Théâtre Adulte dirigé par Alain Gueneau

Notre atelier vous propose la reprise d’un spectacle déjà présenté en 2009 avec une nouvelle
distribution : « Musée haut-Musée bas » de Jean-Michel Ribes. Cette pièce consiste en une
succession de tableaux au cours de laquelle, l’auteur et réalisateur de la célèbre série télévisée
« Palace » promène son humour à la fois tendre et caustique dans l’univers des musées.

©Dominique Chauvin

Dimanche 26 juin

Atelier Chorégraphique dirigé par Marie-Laure Gilberton

Cet atelier pour les adultes de tous niveaux est un espace de recherche, un
laboratoire chorégraphique. Exercices inspirés de différentes techniques, notamment
le yoga, travail technique et ateliers d’improvisation permettent de créer ensuite des
pièces chorégraphiques qui auront pour thème cette année « Femmes qui dansent ».
Le spectacle se conclura par un petit bal où le public sera invité à partager un
moment de danse.

©DC
©Dominique Chauvin

Mardi 28 et Mercredi 29 juin

Atelier Clown dirigé par Jean-François Maurier

À TABLE !

Avec nous, passez de table en table, ici considérées comme support de jeu et
d’exploration clownesques.

©J-F

Dimanche 19 juin et 3 juillet

Chorale de Jules dirigé par Julien Fougeron

Après 2 années passées au frigo, le C(h)oeur de l’Usine revient. ENFIN !
La chorale la plus rock’n’roll d’Europe de l’Ouest revisitera le meilleur et le pire (si vous
insistez) de la chanson francophone de ces 40 dernières années.
Accompagné de 8 musiciens véloces et intrépides, le c(h)oeur plus affuté que jamais
vous attend pour communier à pleins poumons et à gorge déployée. Ça va faire du bien.
Alors enfilez vos protège-tibias, mettez les petits plats dans les auges et réservez vos
places (uniquement) à cette adresse : choeurdelusine.concerts@gmail.com

©Dominique Chauvin
  • Direction : Jules
  • Batterie : Yvan Descamps
  • Basse : Anthony La Rosa
  • Guitares : Alexis Maréchal
  • Piano : Edouard Leys
  • Violon : Stéphanie Dekerle
  • Alto : Maxime Tailliez
  • Violoncelle : Violaine Clochon

Réservation au : 01 30 37 01 11

Règlement uniquement en chèque ou espèces

Théâtre et Démocratie

L’être humain est un être essentiellement social et non un être solitaire comme le défendait Jean-Jacques Rousseau. L’individu a besoin des autres pour survivre.
La démocratie cherche une règle commune permettant de vivre ensemble, de s’accorder, de corriger les injustices et d’éviter les massacres. De fait, elle cherche à résoudre une contradiction qui naît des deux principes sur lesquels elle se fonde :
1) égalité des conditions d’accès pour tous au savoir, aux droits, etc…
2) indépendance, autonomie de chaque individu. C’est dire avec Jacques Rancière, que “la crise est consubstantielle à la démocratie”.
Aujourd’hui, si l’on écoute Alexis de Tocqueville, ce serait l’individualisme qui menacerait notre démocratie : la conception que nous avons de la liberté moderne se fondrait sur le seul progrès de notre confort personnel… Le théâtre peut, modestement certes, s’opposer à cette dérive dangereuse en réveillant le sentiment du collectif. Oui, “le théâtre est bien un lieu de parole qui rassemble un groupe humain, mettant en présence réelle spectateurs et acteurs. Il contribue à maintenir l’usage d’une parole (sonore et signifiante) et reste de ce fait un lieu fondamental de la réorganisation sociale, où se maintient et se développe une culture commune (...). La notion de ce théâtre démocratique ne s’appuie pas sur le postulat totalitaire inepte que nous aurions tous à devoir être égaux et tous ensemble à fusionner dans une même émotion mais elle se fonde sur le fait que nous sommes tous semblables en tant que membres appartenant à la même espèce. Semblables et différents.

Théâtre et démocratie, conférence tenue par Hubert Jappelle le 26 mai 2005 à l’Université de Cergy-Pontoise.