Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Savantes ?!

_Compagnie La Main Bleue_

Samedi 27 mai 2023 à 16h00 – Dimanche 28 mai 2023 à 16h00 – Mercredi 31 mai 2023 à 16h00

Les 27, 28 & 31 mai à 16h

Deux comédiennes et marionnettistes s’amusent à nous faire voyager dans des pays de contes mathématiques avec des femmes de sciences : Marie et Irène Curie, Lise Meitner (prix Nobel découverte de la fission nucléaire) mais aussi Uranie : muse de l’astronomie chez les Grecs…

L’envie de Bérengère Gilberton est d’emmener le public dans l’univers merveilleux des nombres et de découvrir les secrets de l’harmonie du monde.

Des rives magiques du fleuve Jaune à Bagdad la magnifique au temps des califes, de la Grèce antique à l’île de Vancouver, rencontrer Thésée et Archibald Arcsonius, et se laisser guider dans les espaces infinis des mathématiques.

Une sororité active de comédiennes avec Hélène Guichard détentrice d’une licence de mathématiques et il ne reste plus qu’à explorer, comprendre, construire, expérimenter et créer !

6€ à 9€ Tarif C | Durée : 55 min | À partir de 6 ans

Mise en scène Bérengère Gilberton
Avec Bérengère Gilberton & Hélène Guichard
Création lumières Pierre-Émile Soulié

Ce spectacle est soutenu et co-produit par la ville d’Eragny et fait lien avec la résidence territoriale en milieu scolaire «Femmes savantes et poésie mathématique » soutenue par la Drac avec les établissements scolaires d’Eragny.

Théâtre et Démocratie

L’être humain est un être essentiellement social et non un être solitaire comme le défendait Jean-Jacques Rousseau. L’individu a besoin des autres pour survivre.
La démocratie cherche une règle commune permettant de vivre ensemble, de s’accorder, de corriger les injustices et d’éviter les massacres. De fait, elle cherche à résoudre une contradiction qui naît des deux principes sur lesquels elle se fonde :
1) égalité des conditions d’accès pour tous au savoir, aux droits, etc…
2) indépendance, autonomie de chaque individu. C’est dire avec Jacques Rancière, que “la crise est consubstantielle à la démocratie”.
Aujourd’hui, si l’on écoute Alexis de Tocqueville, ce serait l’individualisme qui menacerait notre démocratie : la conception que nous avons de la liberté moderne se fondrait sur le seul progrès de notre confort personnel… Le théâtre peut, modestement certes, s’opposer à cette dérive dangereuse en réveillant le sentiment du collectif. Oui, “le théâtre est bien un lieu de parole qui rassemble un groupe humain, mettant en présence réelle spectateurs et acteurs. Il contribue à maintenir l’usage d’une parole (sonore et signifiante) et reste de ce fait un lieu fondamental de la réorganisation sociale, où se maintient et se développe une culture commune (...). La notion de ce théâtre démocratique ne s’appuie pas sur le postulat totalitaire inepte que nous aurions tous à devoir être égaux et tous ensemble à fusionner dans une même émotion mais elle se fonde sur le fait que nous sommes tous semblables en tant que membres appartenant à la même espèce. Semblables et différents.

Théâtre et démocratie, conférence tenue par Hubert Jappelle le 26 mai 2005 à l’Université de Cergy-Pontoise.