Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

La planète des hommes

8 avril Toute la journée

Scolaire

À travers La planète des hommes, qui regroupe deux petites formes marionnettiques, la Cie La Controverse souhaite offrir deux niveaux d’accès au monde de l’économie, accessibles aux petits…et aux grands !


© Théâtre de l’Usine

1er voletURBS – 30 minutes
Décor de fin du monde (ou de commencement ?), le grand déluge a ruiné la grande entreprise du progrès humain. Se retrouvent seuls sur un bout de terre, ou de plastique flottant : Vautour, Pingouin, Colibri, Capucin, une fleur et… Momo, le dernier spécimen humain, génétiquement bloqué à l’âge de 4 ans, l’enfant ancien-Roi-de-Urbs , insupportable et capricieux.
Prédation, coopération, diplomatie et entraide… qui manquera à qui ? À quoi ? Comment habiter ensemble ce nouveau monde ?
Urbs est une fable grinçante et drôle où les animaux philosophent sur la toute relative nécessité de la survie de l’Homme. Elle invite à interroger notre rapport aux non humains et propose une forme de « réinsertion de l’Homme dans son milieu naturel ».

Auteur: Jean-Marc ROYON
Mise en scène: Marie Charlotte BIAIS
Conception et construction marionnettes: Alexandra Shiva MÉLIS
Conception, construction scénographique et regard dramaturgique: Patrick JANVIER
Jeu: Sylvain BLANCHARD et Carles ROMERO-VIDAL


2ème voletCABOT ET RUPIN – 30 minutes
Création prévue en février 2022 au Théâtre de l’Usine

Auteur: Jean-Marc ROYON
Mise en scène: Marie Charlotte BIAIS
Conception et construction marionnettes: Alexandra Shiva MÉLIS
Conception, construction scénographique: en cours
Jeu: en cours

Informations pratiques

Au Théâtre de l’Usine

Vendredi 8 avril à 14h30

Durée totale du spectacle 1h

Théâtre de l’usine

33 chemin d'Andrésy
Eragny-Sur-Oise, 95610 France
+ Google Map
01 30 37 01 11

Depuis 2015, le Théâtre de l’Usine et son équipe accompagnent la Compagnie La Controverse dans sa création. D’abord partenaire du spectacle Les Maîtres du Monde, farce économico-satirique pour acteurs et marionnettes d’après l’œuvre de Jean Ziegler, le Théâtre de l’Usine l’a ensuite accompagnée en 2020 en production sur Karnaval, sa dernière création (cycle des Identités).

Désireux de poursuivre ce compagnonnage, le Théâtre a choisi d’inscrire Marie-Charlotte Biais et son équipe dans une résidence annuelle autour d’un projet à destination du jeune public.
L’époque est aux challenges, la complicité qui nous lie aujourd’hui nous offre les moyens de rêver ensemble une création qui s’inscrit dans le contexte de crise sanitaire COVID-19 difficile.

Théâtre et Démocratie

L’être humain est un être essentiellement social et non un être solitaire comme le défendait Jean-Jacques Rousseau. L’individu a besoin des autres pour survivre.
La démocratie cherche une règle commune permettant de vivre ensemble, de s’accorder, de corriger les injustices et d’éviter les massacres. De fait, elle cherche à résoudre une contradiction qui naît des deux principes sur lesquels elle se fonde :
1) égalité des conditions d’accès pour tous au savoir, aux droits, etc…
2) indépendance, autonomie de chaque individu. C’est dire avec Jacques Rancière, que “la crise est consubstantielle à la démocratie”.
Aujourd’hui, si l’on écoute Alexis de Tocqueville, ce serait l’individualisme qui menacerait notre démocratie : la conception que nous avons de la liberté moderne se fondrait sur le seul progrès de notre confort personnel… Le théâtre peut, modestement certes, s’opposer à cette dérive dangereuse en réveillant le sentiment du collectif. Oui, “le théâtre est bien un lieu de parole qui rassemble un groupe humain, mettant en présence réelle spectateurs et acteurs. Il contribue à maintenir l’usage d’une parole (sonore et signifiante) et reste de ce fait un lieu fondamental de la réorganisation sociale, où se maintient et se développe une culture commune (...). La notion de ce théâtre démocratique ne s’appuie pas sur le postulat totalitaire inepte que nous aurions tous à devoir être égaux et tous ensemble à fusionner dans une même émotion mais elle se fonde sur le fait que nous sommes tous semblables en tant que membres appartenant à la même espèce. Semblables et différents.

Théâtre et démocratie, conférence tenue par Hubert Jappelle le 26 mai 2005 à l’Université de Cergy-Pontoise.