Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

La Mère Confidente de Marivaux

12 décembre 2021 Toute la journée

REPRISE DE LA CRÉATION 2020 – COMPAGNIE HUBERT JAPPELLE

Jouée en mars 2020, puis attendue en mars 2021 et repoussée en raison de la pandémie, nous faisons le choix de rejouer cet automne La Mère Confidente de Marivaux, la dernière mise en scène d’Hubert Jappelle qui lui était particulièrement chère.

Le plaisir du spectacle de la virtuosité
Le théâtre comique visant au divertissement présente toujours un caractère ludique. La Mère Confidente est une comédie dans laquelle Marivaux, habitué de ce style, rend le spectateur complice du jeu. L’univers de la comédie réunit l’habileté, l’amour et la gaieté. Nous ne sommes pas inquiets de l’issue, notre curiosité porte sur les moyens que le meneur de jeu va déployer. Notre plaisir tient au spectacle de sa virtuosité, aux effets comiques produits par des personnages secondaires et à la satire des mœurs dans l’extrême vivacité des dialogues. C’est cette vivacité des dialogues qui caractérise le plus le théâtre de Marivaux.
La Mère Confidente a été créée à Paris le 9 mai 1735.

L’argument
Une jeune fille (Angélique, innocente et riche), tombe amoureuse d’un jeune homme sincère mais sans fortune par l’entremise intéressée de sa suivante Lisette. Or, sa mère, informée par un de ses serviteurs, conduit sa fille à lui avouer son amour et la presse d’y renoncer. Elle a en effet de son côté déjà prévu de la marier prochainement à un riche parti…

Informations pratiques

Au Théatre de l’Usine

Vendredis 19 et 26 novembre, 3 et 10 décembre à 21h
Samedi à 20 et 27 novembre, 4 et 11 décembre à 21h
Dimanche 21 et 28 novembre, 5 et 12 décembre à 16h

A partir de 12 ans
Tarif A – Tarif plein 22€, tarifs réduits de 7€ à 17€
Durée 1h40

Mise en scène Hubert Jappelle
Regard extérieur pour la reprise Jean-François Maurier
Avec Adrien Bernard-Brunel, Cécile Dubois, Bérengère Gilberton, Geoffroy Guerrier, Christophe Hardy et Jade Jonot
Création lumières Pierre-Emile Soulié
Costumes et accessoires Nadia Léon
Construction Adrien Alessandrini
Crédit photo ©Dominique Chauvin

Théâtre de l’usine

33 chemin d'Andrésy
Eragny-Sur-Oise, 95610 France
+ Google Map
01 30 37 01 11

Théâtre et Démocratie

L’être humain est un être essentiellement social et non un être solitaire comme le défendait Jean-Jacques Rousseau. L’individu a besoin des autres pour survivre.
La démocratie cherche une règle commune permettant de vivre ensemble, de s’accorder, de corriger les injustices et d’éviter les massacres. De fait, elle cherche à résoudre une contradiction qui naît des deux principes sur lesquels elle se fonde :
1) égalité des conditions d’accès pour tous au savoir, aux droits, etc…
2) indépendance, autonomie de chaque individu. C’est dire avec Jacques Rancière, que “la crise est consubstantielle à la démocratie”.
Aujourd’hui, si l’on écoute Alexis de Tocqueville, ce serait l’individualisme qui menacerait notre démocratie : la conception que nous avons de la liberté moderne se fondrait sur le seul progrès de notre confort personnel… Le théâtre peut, modestement certes, s’opposer à cette dérive dangereuse en réveillant le sentiment du collectif. Oui, “le théâtre est bien un lieu de parole qui rassemble un groupe humain, mettant en présence réelle spectateurs et acteurs. Il contribue à maintenir l’usage d’une parole (sonore et signifiante) et reste de ce fait un lieu fondamental de la réorganisation sociale, où se maintient et se développe une culture commune (...). La notion de ce théâtre démocratique ne s’appuie pas sur le postulat totalitaire inepte que nous aurions tous à devoir être égaux et tous ensemble à fusionner dans une même émotion mais elle se fonde sur le fait que nous sommes tous semblables en tant que membres appartenant à la même espèce. Semblables et différents.

Théâtre et démocratie, conférence tenue par Hubert Jappelle le 26 mai 2005 à l’Université de Cergy-Pontoise.