Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Des filles sages

_Lucie Brandsma & Mélissa Irma / Collectif GWEN_

Vendredi 21 avril 2023 à 21h00

Nora ne va pas bien.

Ses nuits sont hantées par des cauchemars.

Chaque soir, le même homme la prend en chasse et la tue. Mais un jour, la grande Histoire vient percuter la petite. Lors d’un gala annuel, une femme assassine au couteau Nicolas Dupieux, un PDG visé depuis quelques mois par des accusations de viol. Dans un contexte où la lutte féministe est accusée de dérive radicale, l’affaire enflamme l’opinion publique et passionne les médias. Elle s’immisce dans le quotidien de Nora et colonise ses rêves, jusqu’à les renverser.

Thriller féministe et fantasmagorique, Des Filles Sages se tisse à partir d’un double mouvement : celui d’une violence subie, mais aussi celui d’une violence agie, à travers la notion de réparation.

Aussi la question qui traverse la pièce est-elle celle d’un renversement possible, et de son modus operandi : et si la peur changeait de camp?

Le Collectif GWEN s’est formé au Studio-ESCA et réunit six acteurs et actrices / metteurs et metteuses en scène / autrices issues de la promotion 2018. Qu’il s’agisse de défendre des textes contemporains ou d’adapter des œuvres littéraires au plateau, le collectif explore des problématiques contemporaines, en se concentrant principalement sur le travail d’autrices, dans un désir de donner de la visibilité aux femmes de théâtre. Ils et elles s’intéressent aux profondes mutations de notre monde et au ressenti qu’en ont les êtres. Après Comment retenir sa respiration de Zinnie Harris (Studio-Théâtre d’Asnières) et Orlando d’après Virginia Woolf (Les Déchargeurs), Des Filles Sages est la nouvelle création du Collectif.

7€ à 18€ Tarif A | Durée : 1h40 | À partir de 15 ans

Texte Mise en scène Lucie Brandsma et Mélissa Irma
Avec Lucie Brandsma, Délia Espinat-Dief, Thomas Harel, Chloé Lorphelin et Olivier Lugo
Scénographie Juliette Desproges
Lumières Hugo Fleurance
Création sonore Louise Blancardi
Création musicale Nabila Mekkid

Création vidéo Thomas Harel

Ce texte est lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA.
Production Collectif GWEN • Coproduction Théâtre de l’Usine (95), Studio-Théâtre de Stains (93), La Cave à Théâtre (92), Centre Culturel Wladimir d’Ormesson (94) • Avec l’aide de ARTCENA • Avec le soutien de Théâtre Paris- Villette (75), Théâtre La Reine Blanche (75), Mains d’Œuvres, (93), Anis Gras (94) et Les Déchargeurs (75).

Théâtre et Démocratie

L’être humain est un être essentiellement social et non un être solitaire comme le défendait Jean-Jacques Rousseau. L’individu a besoin des autres pour survivre.
La démocratie cherche une règle commune permettant de vivre ensemble, de s’accorder, de corriger les injustices et d’éviter les massacres. De fait, elle cherche à résoudre une contradiction qui naît des deux principes sur lesquels elle se fonde :
1) égalité des conditions d’accès pour tous au savoir, aux droits, etc…
2) indépendance, autonomie de chaque individu. C’est dire avec Jacques Rancière, que “la crise est consubstantielle à la démocratie”.
Aujourd’hui, si l’on écoute Alexis de Tocqueville, ce serait l’individualisme qui menacerait notre démocratie : la conception que nous avons de la liberté moderne se fondrait sur le seul progrès de notre confort personnel… Le théâtre peut, modestement certes, s’opposer à cette dérive dangereuse en réveillant le sentiment du collectif. Oui, “le théâtre est bien un lieu de parole qui rassemble un groupe humain, mettant en présence réelle spectateurs et acteurs. Il contribue à maintenir l’usage d’une parole (sonore et signifiante) et reste de ce fait un lieu fondamental de la réorganisation sociale, où se maintient et se développe une culture commune (...). La notion de ce théâtre démocratique ne s’appuie pas sur le postulat totalitaire inepte que nous aurions tous à devoir être égaux et tous ensemble à fusionner dans une même émotion mais elle se fonde sur le fait que nous sommes tous semblables en tant que membres appartenant à la même espèce. Semblables et différents.

Théâtre et démocratie, conférence tenue par Hubert Jappelle le 26 mai 2005 à l’Université de Cergy-Pontoise.