Pour recevoir nos informations, inscrivez vous :
  Les compagnies en résidence

Le Théâtre de l'Usine accueille tout au long de l'année des compagnies en résidence :

Cie l'Alinéa

La compagnie l'Alinéa est un creuset permettant des expériences et des rencontres avec des artistes, metteurs en scène, musiciens, plasticiens, etc., issus ou non du milieu de la marionnette. Ces rencontres humaines et artistiques, confrontation de nos savoirs faire respectifs, aboutissent à des réalisations à la croisée des chemins de nos envies et talents. Aujourd'hui l'envie est plus que jamais de poursuivre les échanges et les partenariats autour de projets de plus en plus ambitieux, avec un faible pour les auteurs contemporains, la marionnette à gaine et la musique.

Cie du Cercle

La Compagnie du Cercle est la première compagnie de conteurs créée par Abbi Patrix en 1980. De petites formes solos en déambulations contées, de parcours insolites en spectacles pour plateau, la Compagnie du Cercle valorise le répertoire d’histoires et de spectacles créés au fil des années et les diffuse en France comme à l’étranger. Plus de vingt-cinq créations jalonnent son parcours.

Cie Fahrenheit 451

L’identité de la Compagnie est marquée par une théâtralisation revendiquée, aussi bien dans le jeu de l’acteur que nous voulons généreux, dans la folie cadrée par une dramaturgie rigoureuse et dans des procédés scénographiques qui rendent le plus accessible possible la transmission du texte au public (emploi des techniques circassiennes, de la vidéo…).
Nous nous attachons à la mise en scène de textes exigeants qui sont toujours marqués par l’excès, par l’idéal, le rêve… Nous aimons les personnages qui sont « trop », les trop idéalistes, trop révolutionnaires, trop tendres et naïfs, trop désespérés, trop excentriques… C’est avant tout la mise en avant du travail de l’acteur dans une dynamique revendiquée de théâtre populaire, au sens noble du terme.

Cie Les Illustres Enfants Juste

“Les Illustres Enfants Juste” est une jeune compagnie née d'une rencontre artistique entre un frère et une soeur, l'un musicien, l'autre marionnettiste. Ensemble, Benoît et Marjolaine Juste mènent une recherche sur le rapport entre l'image et la musique autour de trois objectifs : un public pluriel, des spectacles complets, des spectacles flexibles.

Cie Le Klou

Le Klou est une compagnie construite dans la continuité du travail effectué par Jean-François Maurier et son équipe au sein de la compagnie le Crik dissoute en 2012. Pour l’essentiel, nous entendons poursuivre un travail de création en partant de nos recherches sur le clown de théâtre. Le rire et sa fonction vitale sont au centre de nos préoccupations et de notre démarche. Il n'exclut ni la pensée, ni l'émotion, il les facilite par la mise à distance qu'il impose et nous le souhaitons insolite, insolent, poétique, dérangeant peut-être. Nous le mettons au service d'une réflexion critique, de liberté et de rapprochement avec le public, en créant notre propre répertoire sans écarter la possibilité nous appuyer sur des textes préexistants, théâtraux ou non.

Cie chorégraphique Marie-Laure Gilberton

La démarche de chorégraphe de Marie-Laure Gilberton s’inscrit dans un parcours atypique de danseuse et de comédienne. Passionnée par ces deux disciplines, elle glisse d’un univers à l’autre, à la rencontre d’une multitude de gens dans les différents milieux qu’elle côtoie (théâtre, danse, cinéma, musique…).
Sa recherche chorégraphique s’appuie sur des inducteurs multiples (textuels, picturaux, musicaux, dramaturgiques…). Sa danse est très fortement empreinte de théâtralité. Elle souhaite que le sens émerge d’une manière immédiate, que la danse raconte une histoire et poétise le quotidien. Elle explore tous les signaux minuscules qui apparaissent dans la communication des hommes entres eux, au-delà des gestes et des mots.

Cie Nostos

Nostos – νόστος – est le voyage de retour d'Ulysse à Ithaque. Pour nous, le retour est un voyage initiatique, dont la hasard des trajectoires nous mène à la construction de notre identité. Un voyage où textes classiques et contemporains, terres natales et terres d'exil servent à la fois de scénarios et d'outils pour une connaissance de soi et des communautés habitées.
Nostos est une compagnie de théâtre fondée à Paris en 2014 par un metteur en scène et un traducteur, italiens vivant en France. Autour d'eux gravitent des acteurs, scénographes, musiciens, danseurs et vidéastes, issus de différentes expériences, formations et pays, qui vont et viennent dans cet espace en fonction des projets, en le transformant en lieu poétique aux frontières ouvertes, mouvantes. Lieu européen de recherche autour de la dramaturgie et du travail de l'acteur, Nostos se meut entre différentes langues et développe une réflexion profonde sur la traduction et sur l'étude du mouvement.

Cie Le Théâtre du Tricorne

Le théâtre du Tricorne est un collectif originaire de Sannois (95) qui, en mélant théâtre, musique et graphisme, a l'ambition de partager avec le public la modernité des grands dramaturges et des poètes au travers de projets originaux. Depuis sa création en 1998, la troupe qui s'est formée peu à peu autour de son fondateur, Adrien Bernard-Brunel, a exploré les univers de Molière, Sartre, Ionesco, Beckett et Jehan Rictus.

Théâtre Sans Toit

Pierre Blaise fonde le Théâtre Sans Toit qui s’est d’abord orienté vers le théâtre de rue. Il y développe un art visuel fondé sur la pratique du masque. Par l’intermédiaire du Théâtre du Petit Miroir, il rencontre le maître de marionnettes chinois Li–Tien Lu qui déterminera sa volonté de se diriger vers le théâtre de marionnettes. L’adaptation de la gaine Taïwanaise – considérée comme « un acteur en miniature » – à la gaine traditionnelle occidentale lui permet de créer un genre de théâtre de marionnette au jeu réaliste : « Le Roman de Renart », « l’Homme Invisible », « L’Illustre Fagotin ».

Cie La Voix de l'Ourse

Elle a été créée en 2008 par Bérengère Gilberton, Marie-Laure Gilberton et Hélène Guichard. Cette compagnie s’est fondée autour d’une constellation d’artistes qui souhaitent regrouper et additionner les compétences artistiques. Le théâtre est au coeur du projet artistique de la Voix de l’Ourse auxquels viennent se joindre l’art chorégraphique, le travail de la marionnette, la musique, le graphisme....

Jules

Jules fait partie, comme bien d’autres, de ces artistes qui ne passent pas à la télé. En revanche, Jules fait l’événement à chacune de ses prestations. Fondamentalement humain, drôle et touchant. Rock en somme… Le Théâtre de l'Usine l'accueille tout au long de l'année pour des résidences de création.